Mes curiosités d’octobre

Octobre et ses feuilles mortes, sa pluie tiède et incessante, ses journées a deux saisons… On rêve de s’emmitoufler dans un grosse couverture, une tasse de thé à la main, le regard creux mais curieux. J’adore le mois d’octobre car il est rebel et imprévisible. Il n’en fait qu’à sa tête.


A VOIR

Non, les films en noir et blanc ne sont pas dépassés. Et je les apprécie d’autant plus car les personnages sont souvent d’une clarté étonnante et leurs émotions démultipliées. C’est le cas pour Cold War, le dernier chef d’oeuvre du réalisateur polonais Pawel Pawlikowski. L’histoire raconte la vie de deux amants dans un décor d’après-guerre. Un voyage de plus d’une décennie qui transporte le spectateur à travers la Pologne détruite, la France bohème et même la Croatie. D’une justesse incroyable, impossible ne pas s’attacher aux personnages principaux: Zula et Wiktor, tous les deux victimes de cet amour impossible. On pleure parce que c’est beau… et triste.

La bande annonce de Cold War

 Cold War poster
Cold War poster

A ADOPTER

Ma meilleure amie de novembre à mars. Un appel à l’hibernation. Testée l’hiver passé, j’ai passé le plus clair de mon temps à m’envelopper dans les plumes douces de sa doublure. Résolument à la mode, la veste Nobis se décline en plusieurs coupes et couleurs. Moi j’ai choisi de porter la Carla. La longueur est optimale (elle couvre les hanches) et offre un confort ultra premium. Créée en 2007, cette marque canadienne experte en protection thermique propose chaque saison des créations au design tendance et contemporain. Le point positif, les tissus utilisés sont 100% imperméables, on peut donc porter sa veste aussi bien dans la rue que sur les pistes des ski. Choisis ton modèle pour cet hiver sur nobis.ch

 Veste Carla par Nobis
Veste Carla par Nobis

A TESTER

La Garde-Robe.ch, c’est un concept innovant mis en place par Nadia, ancienne tradeuse de la place financière genevoise, début 2018. Résolument tournée vers le mouvement minimaliste et le “consommer responsable”, elle a tout quitté pour vivre de sa passion et ses convictions. Ses clientes sont reçues dans un magnifique appartement-showroom du centre-ville de Genève et ont la possibilité de louer pour une journée ou un événement spécial la robe de soirée de leurs rêves. Fendi, Nina Ricci, Azzedine Alaïa, il y en a pour tous les goûts et toutes les tailles. Il vous suffit simplement de retourner la robe après 4 jours, La Garde-Robe s’occupant du nettoyage. Le concept permet également aux personnes à l’armoire bien fournie, et autres blogueuses mode, de louer certaines pièces, et ainsi donner une seconde vie à leurs produits. Le gros point positif: On profite des conseils mode de Nadia qui s’avère être une experte en la matière.

 Robe Nina Ricci prêtée par la Garde-Robe
Robe Nina Ricci prêtée par la Garde-Robe

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.