CABINET DE CURIOSITÉS

Morgane Schaller is a Digital Entrepreneur & Blogger from Switzerland. After her studies in International Management and a few years of working experience in the watchmaking industry as a marketing expert, she decided to dedicate herself to her blog, a “Cabinet of Curiosities” that gathers different topics such as travels, culture, art and other epicurean curiosities.

La Sicile. Cette île italienne si vivante, dernière escale méditerranéenne avant de rejoindre les terres d’Afrique du nord, dont le vent et la poussière balayent les côtes et réchauffent les matins.

C’est à Cefalù que j’ai posé mes valises en novembre. Ce Club Med emblématique rouvrit ses portes au printemps 2018 après 12 années de fermeture et plusieurs mois de travaux. L’architecture du village a été conçue pour s’intégrer parfaitement aux particularités du paysage et rien ne laisse penser que 314 chambres, 3 restaurants et 3 bars habitent le haut des falaises.

Bienvenue au Club Med

Ici il n’y a pas de plages privatisées au sable fin où poser son parasol (pour cela il y a la longue plage publique de Cefalù), mais des transats parsemés un peu partout le long des criques, où la mer se jetant contre la roche volcanique a creusé grottes et lagunes. Si l’eau salée n’est pas à notre goût, on testera la piscine biologique sans chlore, régénérée uniquement par les plantes. Goûter à la vue spectaculaire est une raison suffisante pour passer l’après-midi au bord de cette piscine. L’infini devant soi.

Cefalu mer
Club Med Cefalu
Club Med Cefalu Villetta
Club Med Cefalu – Les Villettas du village
Village Club Med Sicile
Le village du Club
Village Club Med Cefalu Villetta
Club Med Cefalu – Les Villettas
Village Club Med Cefalu Exclusive Collection
Club Med Cefalu – bord de mer
Piscine biologique Club Med Cefalu
Piscine biologique
Morgane Schaller coucher de soleil Cefalu Club Med

Cefalù

La proximité avec la ville de Cefalù est un avantage non négligeable. Longer la plage une vingtaine de minutes. Tout droit, toujours tout droit. Puis franchir les anciennes portes un peu décrépies. On s’arrête à l’ancien lavoir, dissimulé dans une cour intérieure et l’on déguste un cappuccino devant la cathédrale aux fresques byzantines. En levant les yeux, on aperçoit La Rocca. Nous atteindrons son sommet le dernier jour de notre séjour. Une balade de deux heures environ qui offre une vue impressionnante sur les toits de Cefalù et la baie éclatante. Clairement la meilleure adresse “roof top”. Les ruelles servent d’étendoir à linge et la douceur du vent sèche les vêtements qui flottent au-dessus de nos têtes comme des petits fantômes. Pause gelato. Je choisis pistache et chocolat.

Escapade en Fiat 500

Le lendemain, c’est une ribambelle de Fiat 500 qui nous attend à la réception. On regrette un peu qu’elles ne soient pas vintages. On relativise après coup sur la route pentue et caillouteuse du vignoble que nous visiterons ce jour-là. Une belle mise en bouche. Là-bas nous rencontrons le guide qui nous accompagnera tout le long du séjour. On boit les paroles de Francesco et on le suit à la trace. Il a toujours quelques anecdotes passionnantes à raconter. Une vraie personnalité.

Castelbuono

Prochaine étape : Le village de Castelbuono. On raconte fièrement que le Panettone local est le préféré du Pape. Et justement, au centre du village ce jour-là nous aurons l’occasion de le déguster. Ici la tradition veut que l’on tartine ce pain d’une crème à la frênette (Crema Oro di Manna), une spécialité uniquement produite à Castelbuono. Un vrai régal. Outre la gastronomie, le village est pittoresque à souhait et le château ainsi que l’église matrice vecchia valent vraiment le détour.

Ville de Cefalu
Cefalu
Cefalu pistacchio gelato
Dégustation d’une gelato au port de Cefalu
Castelbuono Sicile
Castelbuono
Castelbuono Sicile
Castelbuono

Sicile, toujours !

L’excursion à ne pas manquer lorsqu’on séjourne au Club Med Cefalù, c’est bien évidemment la découverte de la ville de Palerme, la capitale de la Sicile. Notre arrivée est fêtée non pas en fanfare mais en pétard (!) Francesco nous explique en souriant que ces pétards signifient que la drogue est bien arrivée en ville. Personne ne le croit. Après vérification sur internet, on doit se rendre à l’évidence qu’il a bel et bien raison… Sicile un jour, Sicile toujours. Sa réputation la précède, même avant d’arriver au centre-ville.

La merveilleuse Chapelle Palatine

A première vue, cette ville n’a rien de sensationnel: le traffic est insupportable (c’est l’anarchie complète), les immeubles ont triste mine et les murs sont noirs de crasse. Pourtant, Palerme est sans nul doute l’une des villes à l’histoire la plus riche de toute la région méditerranéenne. La première visite nous le confirmera. Direction la Chapelle Palatine, située à l’intérieur du Palais des Normands. La magie opère à peine la lourde porte franchie. La Chapelle Palatine est absolument unique: construite au 12ème siècle, trois religions (christianisme, judaïsme et islam) sont présentes sur ses fresques et ses mosaïques. Le ciel étoilé islamique cohabite avec des représentations de la Genèse tandis que l’étoile de David se dessine dans les géométries murales. La lumière est fascinante et illumine les dorures du plafond.

Le centre-ville de Palerme

Nommée capitale de la culture italienne en 2018, le centre-ville de Palerme regorge de curiosités: la Cathédrale de Palerme (une ancienne mosquée convertie au catholicisme – la vue depuis sa coupole est splendide), le carrefour Quattro Canti (à l’intersection de via Vittorio Emanuele et via Maqueda – ces quatre façades racontent une histoire), la place Pretoria et sa fontaine aux statues, etc. Pour encore plus d’authenticité, direction le quartier du Ballarò et son marché légendaire où d’étranges légumes (à la taille quelques fois impressionnante) s’étalent sur les stands. Nous ne resterons qu’une demi-journée à Palerme, suffisamment longtemps pour s’imprégner de son ambiance hors du commun, mais trop peu de temps pour découvrir toutes les merveilles de la ville.

Le Club Med et son esprit farniente

Retour au Club Med pour profiter une dernière fois d’une matinée farniente. Je choisis de tester le paddle yoga. Le principe est simple: retrouver la sérénité à travers quelques exercices plutôt faciles de yoga, et tout cela sur un paddle. D’habitude le cours est proposé sur le mer (lorsque celle-ci n’est pas trop agitée, sinon c’est la piscine), afin d’intégrer les vibrations et les mouvements de l’eau aux exercices. J’ai trouvé ce concept particulièrement reposant et idéal pour commencer la journée. Pour une journée 100% farniente, on profite des soins proposés par le Spa by Carita et on se détend face à la baie, la chaleur du soleil caressant notre visage.

Plus d’infos: Club Med Cefalu

Cathédrale de Palerme
Cathédrale de Palerme
Dans les rues de Palerme
Dans les rues de Palerme
Quattro canti Palermo
Quattro Canti
Marché du Ballaro
Le marché du Ballaro
Marché du Ballaro
Le Marché du Ballaro
Chapelle Palatine Palerme
Chapelle Palatine de Palerme
Chapelle Palatine Palerme
Chapelle Palatine de Palerme
Palerme coupole duomo cathédrale
Vue depuis la cathédrale de Palerme

WORK WITH ME

With her blog, Morgane wishes to make discover new horizons to a curious and open-minded audience from Switzerland mainly.