CABINET DE CURIOSITÉS

Morgane Schaller is a Digital Entrepreneur & Blogger from Switzerland. After her studies in International Management and a few years of working experience in the watchmaking industry as a marketing expert, she decided to dedicate herself to her blog, a “Cabinet of Curiosities” that gathers different topics such as travels, culture, art and other epicurean curiosities.

Le Sud du Tyrol en une semaine: Dolomites, design & gastronomie

  /  
12 février 2020

Le Sud du Tyrol est probablement la région montagneuse la plus audacieuse que je connaisse. Des paysages envoûtants, une gastronomie sophistiquée, des attractions modernes et design, l’offre touristique est aussi variée qu’intéressante. Les italiens du nord ont bien compris comment dynamiser cette partie du pays, tout en conservant ses traditions. Dans cet article, je vous propose un itinéraire d’une semaine, entre les sommets idylliques des Dolomites aux vignobles enchanteurs de Haute-Adige.


Explorer la région des Dolomites – 1ère étape dans le Sud du Tyrol

Nous choisirons le village d’Innichen (San Candido en italien) comme point de chute pour le début de ce séjour. Ici, rien ne fait penser à l’Italie, sauf peut-être la langue… mais le charme est bien là ! En effet, cette localité se trouve à proximité de la frontière autrichienne. Elle possède une jolie zone piétonne ainsi qu’une collégiale chargée d’histoire.

Pour nous imprégner de l’atmosphère si particulière des Dolomites, rien de mieux qu’une randonnée avec vue sur les fameuses Drei Zinnen. Cette boucle de 6 kilomètres est facile à réaliser. D’autant plus qu’elle vous permettra d’admirer le magnifique panorama à 360° au sommet du Helmgipfel (2434m). Plus d’infos au sujet de cette randonnée: cliquez ici.

Le Sud du Tyrol regorge de petits recoins au charme authentique et la prochaine étape de la journée nous mènera au bord du Lac de Dobbiaco. Le paysage est idyllique, dommage qu’il soit déjà trop tard pour un tour en pédalo. Ce lac alpin pourrait presque concurrencer l’ultra-touristique Lago di Braies, tant l’eau est cristalline. Le lac de Dobbiaco est également le lieu de départ de nombreuses balades. Avec Valentine, nous avons eu un vrai coup de coeur pour cet endroit et nous aurions adoré y rester plus longtemps.


Les bonnes adresses

Restaurant Tilia Pour goûter à la cuisine raffinée et gourmande du chef étoilé Chris Oberhammer. Le cadre est ultra-design et communique directement avec la nature.
Allez-y les yeux fermés !
Boutique Hotel ZenanaCe boutique hôtel original est situé au centre du village de San Candido. Chaque chambre a son propre thème. Le petit-déjeuner fait maison est délicieux !

MMM Corones & Musée Lumen: la culture de l’altitude

Pour mon plus grand plaisir, nous consacrerons la 2ème étape à l’art, la photographie et la gastronomie. En effet, le Sud du Tyrol a su se démarquer en proposant des lieux de culture insolites, et ce même à 2275m d’altitude.

MMM Corones

Après une belle ascension en téléphérique, nous arrivons au sommet du Kronplatz, où trône fièrement le MMM Corones. Imaginé par l’architecte Zaha Hadid, il retrace l’histoire de l’alpinisme à travers témoignages, objets et photos. Ce musée, inauguré en 2015, marque le point final du très ambitieux projet de Reinhold Messner, le premier homme à avoir gravi les 14 sommets de plus de 8000m. Messner Mountain Museum regroupe 5 autres musées, tous répartis sur des sommets différents du Sud du Tyrol. Chacun met l’accent sur un sujet particulier, toujours en relation avec la montagne.

Le MMM Corones est un ovni, appartenant aussi bien à la terre qu’à un monde parallèle. Un vaisseau futuriste échoué sur la montagne. Le brut du béton contraste avec les sommets enneigés et les envions sauvages. La visite ne dure pas longtemps, mais en ressortant nous avons l’impression d’avoir voyagé dans le temps. Nous retrouvons la chaleur du soleil et admirons l’étonnante construction, aussi impressionnante à l’extérieur que de l’intérieur.

Musée Lumen

Quelques mètres plus loin se dresse le Musée Lumen. Ce dernier est le plus récent des deux et a été inauguré en décembre 2018. Cet espace de 1800 m2 réparti sur 4 niveaux est exclusivement dédié à la photographie de montagne. Au premier abord, ce sujet peut paraître ennuyeux et pourtant, nous avons pris beaucoup de plaisir à découvrir les différentes salles. Conçu par l’architecture Gerhard Mahlknecht, ce musée se veut 100% interactif. J’ai beaucoup aimé l’Adrenaline Room, créée en partenariat avec Red Bull Illume ainsi que la Mirror Room où nous nous sommes amusées comme des enfants.

En ce qui concerne l’architecture, le Musée Lumen ressemble à une étrange boîte blanche, délicatement posée sur la montagne. Le bois joue un rôle important à l’intérieur de la construction, et les grandes baies vitrées offrent une vue plongeante et majestueuse sur la vallée.


L’atout gastronomique: Restaurant AlpiNN

Cet espace entièrement vitré complète le Musée Lumen et propose un concept culinaire intitulé Cook the Mountain, entièrement imaginé par le chef triplement étoilé Norbert Niederkofler. Le restaurant AlpiNN revisite les saveurs locales à travers une cuisine saine & savoureuse, qui respecte les principes du développement durable. Une très belle adresse.


Une journée à Alpe di Siusi – 2ème étape dans le Sud du Tyrol

Pour la suite de ce séjour, nous déposons nos valises à Castelrotto. Ce village d’altitude est idéal pour explorer Alpe di Siusi, le plus vaste haut-pâturage d’Europe. Nous rejoignons notre guide aux portes du téléphérique, afin de découvrir le cadre enchanteur où nous allons nous balader plusieurs heures durant. Le paysage est réellement à couper le souffle.

Plusieurs itinéraires sont envisageables, mais je vous suggère le tour proposé par l’office du tourisme: Randonnée autour de l’Alpage Puflatsch. En effet, ce circuit d’environ 8 kilomètres est facilement réalisable et idéal pour avoir un bel aperçu de Alpe di Siusi.


Les bonnes adresses

Restaurant Zum Lampl Le restaurant de l’hôtel Lamm propose une réinterprétation de la cuisine traditionnelle du Sud du Tyrol. La sélection des vins mérite d’être mentionnée.
Hotel LammUn hôtel moderne et confortable qui propose une magnifique zone spa au dernier étage. Le toit ouvrant de la piscine est une vraie oeuvre d’art.

Bolzano: une ville, deux cultures – 3ème étape dans le Sud du Tyrol

Retour dans la vallée pour cette avant-dernière étape. Nous choisissons de visiter Bolzano, une ville atypique qui allie le charme méditerranéen à la rigueur germanique. En effet, la ville a longtemps fait partie de l’empire autrichien, puis de l’empire austro-hongrois, avant de devenir italienne à la fin de la 2ème guerre mondiale. L’architecture de Bolzano retrace son histoire mouvementée et de jolies fresques très imagées ornent les façades.

Sa vieille ville de style médiéval est caractérisée par de petites échoppes, et les façades, au ton pastel, sont décorées d’oriels. Les étroits passages forment un véritable labyrinthe de cours intérieures, dévoilant la structure architecturale des maisons et la fonction de ces dernières (habitation, cave, entrepôt, atelier, etc.).

De nombreuses curiosités sont à découvrir dans la ville de Bolzano, mais j’ai eu un réel coup de coeur pour deux endroits insolites:

Farmacia Madonna

Un établissement âgé de plus de 500 ans qui a conservé quelques traces de son passé, tels que les vieilles fioles de pharmacie ainsi qu’un illustre comptoir en bois. C’est dans cet endroit qu’est fabriqué, en série limitée, le fameux “baume merveilleux anglais“, dont la recette miraculeuse soigne les problèmes liés à l’estomac.

Plus d’infos: Farmacia Madonna

Stadt Hotel Città Café et Restaurant

L’authenticité de ce café populaire du centre-ville n’est plus à prouver. C’est le rendez-vous incontournable des locaux qui viennent y savourer un cappuccino en lisant l’un des 40 journaux du monde entier, mis tous les jours à disposition des clients. On peut y savourer également un verre d’eau de Bolzano, en se servant directement dans la fontaine posée sur le bar principal.

Plus d’infos: Stadt Hotel Città Café et Restaurant


Dans les vignes de Haute-Adige – 3ème étape dans le Sud du Tyrol

Changement de paysage. Les montagnes rétrécissent à vue d’oeil. Le climat se fait plus tendre. Des vignes apparaissent. Pas de doute, nous sommes arrivées en Haute-Adige, notre dernière étape du séjour. Nous nous arrêtons à Castel Ringberg et faisons connaissance avec Karoline Walch, fille de Elena, dont les vins de ce vignoble portent son nom.

Elena Walch a une histoire hors du commun. Architecte de métier, elle se marie avec l’héritier de l’une des plus vieilles maisons viticoles de la région. Alors en perte de vitesse, elle propose de dynamiser l’exploitation familiale en intégrant une nouvelle approche, plus moderne, de la viticulture. Suite à cette remise en question, elle fut vivement critiquée par les producteurs de la région, mais fut finalement imitée par nombre d’entre eux. Elena Walch fait encore aujourd’hui partie des rares femmes présentes dans le métier de la viticulture. Aujourd’hui, ses deux filles, Julia et Karoline sont à la tête de l’entreprise et gèrent avec passion la notoriété internationale de la marque Elena Walch.

Après une rapide visite des vignobles, nous nous entretenons avec Karoline afin d’en savoir plus sur les différentes créations que la Maison propose. Le vin est doux et délicat, d’une élégance distincte. Nous ramènerons plusieurs bouteilles, ravies de cette découverte.

Pour en savoir plus: Elena Walch


Repos au Kalterer See – dernière étape dans le Sud du Tyrol

On raconte que le Kalterer See (Lago di Caldaro, en italien) est le lac de baignade le plus chaud des Alpes. Et nous avons testé, bien sûr ! Ce point d’eau situé au milieu des vignobles de Haute-Adige est une halte absolument charmante. Les rives sont parfumées d’une ambiance d’autrefois, quand la vie était plus douce et tranquille. Les roseaux sont traversés par des pontons de bois que le soleil réchauffe. On se réveille tôt le matin pour se rafraîchir dans son eau turquoise et trouble. L’après-midi on s’adonne au canoë, à la voile, ou encore au pédalo. Les berges du Kalterer See sont apaisantes, presque dramatiques. L’endroit idéal pour terminer le livre commencé en début de séjour. Une dernière page pleine de Carpe Diem et de bons sentiments.

Mes bonnes adresses

Seehotel Ambach Coup de coeur pour cette maison d’architecte qui reprend les codes des années 70. Les chambres sont spacieuses et parfaitement aménagées, tout comme le coin salon du rez-de-chaussée. Le jardin est un véritable havre de paix. Quant à la cuisine proposée par le restaurant de l’hôtel, elle est fraîche et colorée. Une très belle adresse que je recommande fortement.

Ce reportage a été réalisé en collaboration avec l’Office du Tourisme du Sud du Tyrol. Un grand merci à tous les intervenants pour votre professionnalisme, et pour votre engouement à faire découvrir cette magnifique région.

WORK WITH ME

With her blog, Morgane wishes to make discover new horizons to a curious and open-minded audience from Switzerland mainly.