CABINET DE CURIOSITÉS

Morgane Schaller is a Digital Entrepreneur & Blogger from Switzerland. After her studies in International Management and a few years of working experience in the watchmaking industry as a marketing expert, she decided to dedicate herself to her blog, a “Cabinet of Curiosities” that gathers different topics such as travels, culture, art and other epicurean curiosities.

Slovénie en roadtrip: itinéraire d’une semaine et adresses coup de coeur

  /  
19 mars 2020

La Slovénie est LE pays à découvrir en 2020. En effet, ce petit état d’Europe de l’est, à la frontière entre l’Italie, l’Autriche, la Croatie et la Hongrie, a tout pour plaire: des sites 100% nature pour en prendre plein les yeux, des hébergements atypiques, des traditions passionnantes. Et surtout une vocation affirmée pour le développement durable ! Voici le road trip idéal pour découvrir le meilleur de la Slovénie en une semaine. En bonus, toutes mes adresses coup de coeur pour rendre ce séjour inoubliable.

Goriska Brda – La Toscane Slovène

Pour des raisons logistiques, nous arrivons et commençons ce voyage à Venise. Et oui, la Slovénie se trouve à moins d’une heure seulement de la frontière italienne. Sous nos yeux se dévoilent les collines environnantes et les vignobles en terrasses. Le paysage ressemble à s’y méprendre à la campagne Toscane. Quelques heures à peine en Slovénie et je suis déjà subjuguée par sa douceur de vivre.

Klemen, un jeune guide local, nous accompagnera durant toute le séjour. Il fera également office de chauffeur afin que nous puissions profiter de la beauté des paysages. Une organisation au top ! Durant le trajet, Klemen profite de partager son savoir sur la région.

Il faut reconnaître que Goriska Brda a une histoire plutôt intéressante. Et pour cause, en seulement un siècle, elle a appartenu tout à tour à l’Autriche, l’Italie et l’ex-Yougoslavie. En 1991, elle devient finalement Slovène. Au terme de cette petite mise en bouche historique, nous arrivons finalement à Dobrovo v Brdih. La lumière est magnifique en cette journée d’automne et nous profitons du soleil pour déguster quelques vins de la région sur la terrasse du restaurant. Décidément, ce séjour commence sous de très bons auspices…

Šmartno et autres curiosités

Après un bon repas riche en spécialités locales, nous partons explorer les curiosités de la région. Premier arrêt: le village médiéval de Šmartno. Nous déambulons dans les rues presque désertes et apercevons la vieille église de St-Martin au style baroque. Les jolies maisons de pierre sont fleuries et accueillantes. Il s’en dégage presque une certaine poésie…

Nous poursuivons jusqu’au sommet d’une colline. Pour apprécier les splendeurs de Goriska Brda, direction la tour de Gonjace ! Nous grimpons les 145 marches, et 22m plus tard nous arrivons sur la plateforme d’observation. Klemen avait raison. La vue à 360° est époustouflante.

Du vin à foison !

Pour terminer la journée, nous rendons visite à Edi Simcic, une cave renommée de la région. C’est la nouvelle génération qui fous fera visiter une cave fraîchement rénovée. Nous siroterons un dernier verre de blanc en admirant le soleil se coucher doucement sur les vignes de Goriska Brda. Il est déjà de temps de rejoindre Piran pour cette première nuit en Slovénie.

Art Circle

Art Circle est un projet qui réunit chaque année depuis 1997 des artistes du monde entier. Les artistes sélectionnés sont invités à travailler librement un thème choisi et leurs oeuvres sont exposées à la fin de leur résidence.

Si vous visitez la région durant la période de septembre-octobre, n’hésitez pas à contacter Art Circle afin de rencontrer les artistes résidents et découvrir leurs créations.

Mon adresse coup de coeur à Goriska Brda:

Bed & Breakfast & Restaurant
Nejka and Uroš Klinec
Le lieu idéal pour s’imprégner de l’ambiance magique de Goriska Brda. La terrasse offre une vue splendide sur les vignes de la région. La maison sert également de résidence d’artistes en automne. On s’y sent très bien et la cuisine est délicieuse!

Piran, le joyau de l’Adriatique

C’est le lendemain matin que nous découvrons enfin la magnifique Piran. Il est 8h et les bateaux de pêcheurs ont déjà quitté le port. Notre guide nous attend impatiemment sur la place Tartini, le centre névralgique de Piran.

Stratégiquement située au bord de l’Adriatique, Piran fut fondée par les Grecs. Au cours de l’histoire, elle passa entre les mains des Romains, des Vénitiens, des Autrichiens, des Italiens, puis fit partie de la République Yougoslave jusque dans les années 90. Au contraire de Dubrovnik, avec laquelle elle est souvent comparée, Piran a conservé son authenticité et sa simplicité.

Du haut des remparts, nous remarquons les toits ocres et orange qui contrastent avec le bleu profond de l’Adriatique. Quelques façades de style vénitien viennent sublimer les maisons de couleur pastel. Cette cité dégage une atmosphère douce et paisible. Mais il faut flâner dans les ruelles étroites pour vraiment ressentir son âme si atypique.

Mon adresse coup de coeur à Piran:

Restaurant La Bottega Dei SaporiSitué sur la place Tartini, ce restaurant propose une cuisine fraîche et méditerranéenne. Une pause agréable

Ljubljana – la capitale verte de la Slovénie

L’effervescence de la capitale slovène se fait ressentir dès notre arrivée en ville. Nous prenons rapidement nos quartiers dans un charmant hôtel du centre et redescendons aussi vite que nous sommes arrivées. Et pour cause, aujourd’hui, comme tous les vendredis, un événement très populaire a lieu sur la place Pogacarjev.

Open Kitchen – l’événement culinaire des vendredis à ne pas manquer !

Notre guide trépigne d’impatience. Et nos estomacs commencent gentiment à se réveiller. Plusieurs dizaines de stands et de food trucks s’étalent sur la place. Il y en a pour tous les goûts. Finalement, nous optons pour des raviolis faits maison et un dessert typique du pays, dont la pâte ressemble à celle du beignet.

Ljubljana, ville agréable et écologique

Ravis et repus, nous commençons notre découverte de la capitale. Cette ville universitaire a radicalement changé ces dernières années. Un petit tour dans l’hôtel de ville suffit à nous éclairer sur le sujet. En effet, le hall principal expose plusieurs photos “avant-après” dans le but de rendre attentif les visiteurs et citoyens sur cette évolution. Réhabilitations, rénovations, interdiction du trafic au centre-ville, Ljubljana est devenue un exemple à suivre en matière d’urbanisation verte. Un exemple parlant: la mise à disposition d’un véhicule électrique gratuit au centre-ville, idéal pour de petits déplacements. Tous ces efforts furent finalement récompensés par le label “European Green Capital” en 2016. Et Ljubljana en est très fière.

Un autre atout majeur: son accessibilité. Cette petite capitale de seulement 290’000 habitants est facilement explorable à pied. Nous longeons les rives pittoresques de la Ljubljanica, la rivière qui traverse la ville. Ici, l’influence italienne a entièrement disparu, mais le mélange des styles est homogène. Rien ne brusque le regard, même pas les édifices bruts de l’époque soviétique des quartiers avoisinants.

Le pont des Dragons – le symbole de Ljubljana

Arrêt obligatoire au Pont des Dragons pour immortaliser ces grandes statues de bronze. Le symbole de Ljubljana depuis 1900 est un incontournable du circuit touristique. Bien des légendes entourent l’origine de ces dragons, mais il semble que l’histoire soit étroitement liée à la légende de la Toison d’or. Du moins, c’est ce que nous raconte Klemen.

Une vue à couper le souffle

Pour prendre un peu d’altitude, rien de mieux que d’emprunter le téléphérique jusqu’au château qui domine la ville. Là, il faudra encore gravir les marches de la tour d’observation pour jouir d’une vue imprenable sur la ville et ses alentours.

Mes adresses coup de coeur à Ljubljana:

Cubo Hotel Cet hôtel moderne du centre-ville possède une magnifique façade art-déco. Les chambres sont superbement aménagées et le petit-déjeuner à ne surtout pas louper.
Monstera BistroUn menu 7 plats accompagné d’une sélection de vins du pays. Un voyage gustatif absolument inoubliable… et pour un prix très raisonnable. Une excellente adresse.

Ptuj – la plus vieille ville de Slovénie

Nous nous réveillons le lendemain parfaitement reposées, malgré une soirée relativement arrosée. Klemen nous attend déjà en bas de l’hôtel, plus frais que le soir d’avant. Nous repartons, impatientes de découvrir notre prochaine étape.

Ptuj est la plus ancienne ville de Slovénie, et son riche passé se ressent à chaque coin de rue. Et justement, un vestige de l’époque romaine trône en face de la Tour de Ptuj, au milieu du village. Le monument d’Orphée fut érigé en l’honneur de Marcus Valerius Verus, premier maire de la cité, au IIème siècle après J-C. Le château, quant à lui, offre une perspective intéressante sur l’organisation médiévale de la cité.

Mon adresse coup de coeur à Ptuj:

Restaurant RibicL’endroit rêvé pour profiter des rives de la Drava tout en dégustant une bonne cuisine maison.

Maribor – Slovénie atypique

La Drava nous mènera jusqu’à Maribor, 2ème ville du pays, au passé plutôt mouvementé comme en témoigne son histoire.

En effet, au temps de l’ex-Yougoslavie, la ville était un acteur industriel majeur, notamment dans le domaine de l’industrie lourde, telle que la métallurgie. Elle était même surnommée la Manchester de Yougoslavie. Lorsque la République de la Slovénie fut créée en 1991, la plupart des activités de la ville furent suspendues, et Maribor vécut une période sombre au taux de chômage dramatique durant de nombreuses années. Actuellement, la ville survit principalement grâce à l’industrie automobile, au dynamisme de ses PME, ainsi qu’au tourisme.

En y regardant d’un peu plus près, Maribor ne ressemble en rien (ou presque) à ce que nous avons vu de la Slovénie jusqu’à présent. Bien que le centre-ville ait conservé certains beaux édifices aux ornements slaves, la communisme a laissé quelques traces. De gros cubes sans charme. Des constructions brutes et froides et des espaces délaissés.

Toutefois, comme toutes les villes qui ont souffert des crises et des guerres, elle apprend tous les jours à se réinventer. Cafés d’artistes, galeries d’art, et autres initiatives sociales transforment les grands bâtiments vides en lieux créatifs et culturels. Je trouve que Maribor dégage une atmosphère vibrante et éclectique. Elle semble être en constante mutation. Une ville façonnée par la jeunesse du moment pour lui redonner une âme. Elle n’est peut-être pas aussi charmante architecturalement parlant que les autres villes du pays, mais elle offre un point de vue réaliste sur le dynamisme propre à l’Europe de l’Est actuelle.

Mon adresse coup de coeur à Maribor:

Restaurant Rožmarin Ouvert par un ancien joueur de tennis professionnel slovène, cet établissement du centre-ville est l’un des meilleurs restaurants de Maribor. La carte propose des mets raffinés dans un cadre sobre et moderne.

Chocolate Village – le nouveau glamping

Teta Frida est sans doute l’exemple le plus parlant d’une success story “Made In Maribor”. Qui aurait parié sur du chocolate slovène? Sans doute personne… et encore moins les suisses. Pourtant, Teta Frida (comprenez Tante Frida) a fait son bonhomme de chemin pour finalement devenir un incontournable en Slovénie. La marque a déjà ouvert 5 points de vente dans le pays. Et comme Teta Frida adore innover, elle a inauguré en 2019 son premier Chocolate Village dans les environs de Maribor.

Le site est situé dans une forêt pittoresque, au bord de la fameuse Drava. L’endroit idéal pour ma première expérience de Glamping.

Nous sommes aux anges ! Et chanceuses de surcroît, puisque lors de notre visite, le Chocolate Village n’était pas encore officiellement ouvert, et tout le monde était au petit soin pour nous chouchouter. Nous avons même la chance de choisir dans quelle cabane nous voulons passer la nuit et sans hésiter nous optons pour une Tree-House, avec vue sur la rivière.

#CabinLover

Toutes les cabanes sont parfaitement aménagées et pensées pour optimiser l’espace à 100%. Rien n’est superflu. Tout est confortable. Comble du luxe, les cabanes à plein-pied proposent même un jacuzzi. Quant au petit-déjeuner (bio & homemade), il est déposé chaque matin devant la porte afin de le déguster librement et à son rythme.

En ce qui concerne les activités, elles sont nombreuses et variées: atelier de chocolat, dégustation de bière (au chocolat), massage au beurre de cacao. Les alentours conviennent parfaitement aux activités en plein air telles que randonnées ou balades en vélo. De mon côté, j’ai adoré la Tree House Spa, panoramique bien sûr, qui inclue jacuzzi, sauna, ainsi qu’un agréable petit coin aménagé pour le tea-time.

L’ambiance est très bon enfant et le soir, nous sommes mêmes invitées à déguster marshmallow et marrons chauds autour du feu. Une escapade idéale qui m’a vraiment donné envie de tester d’autres formules Glamping, en Slovénie ou ailleurs !

Plus d’informations: Chocolate Village by the River


Tree Top Walk à Rogla

Nous repartons de bonne heure car nous sommes attendus dans la région de Rogla dans quelques heures déjà. Le brouillard gâche cette belle matinée, mais nous gardons le moral.

Rogla est située en altitude, et surtout renommée pour son domaine skiable. Mais depuis quelques temps, une nouvelle attraction vient compléter la liste d’activités que propose la station. Le Tree Top Walk est un sentier en bois qui permet de se balader à hauteur des cimes, 1km durant. Une tour de 37m a également été construite de quoi admirer la vallée par temps clair. C’est une promenade didactique pensée avant tout pour les familles puisque plusieurs stations “jeux” sont dispersées le long du parcours. Même à 30 ans nous nous sommes amusées, et ce malgré la pluie et le vent !

Plus d’informations: Tree Top Walk

Mon adresse coup de coeur dans la région de Rogla:

Restaurant Gostilna LectarTous les Slovènes connaissent cet établissement. Et pour cause, ce restaurant de Radovljica propose une cuisine traditionnelle dont les portions sont mémorables. Au sous-sol, il y a même un petit atelier de pains d’épices. Très bonne ambiance et feu de cheminée.
Trojane DoughnutsSitué en bordure d’autoroute, ce restaurant ne paye pas de mine. Pourtant, tout le monde s’y arrête pour y déguster les fameux doughnuts, des “boules de Berlin” aux saveurs variées telles que crème vanillée, chocolat ou noix de coco. Une institution !

Le Lac de Bohinj

Nous continuons notre périple à travers les feuilles dorées et les forêts célestes. Tant de magie pour un si petit pays ! Le brouillard s’évapore peu à peu. Nous apercevons les eaux cristallines du Lac de Bohinj, le plus grand de Slovénie. Là, nous embarquons à bord d’une péniche panoramique pour une croisière de 30 minutes. Juste le temps de se laisser bercer par la douceur de l’eau…


Bled – la carte postale

Bien qu’une partie de la Slovénie ait directement accès à la mer, le pays ne comporte qu’une seule île. Mais parler d’un îlot serait plus correct, tant la surface de l’île de Bled est minime.

En quelques mots, Bled, c’est la Jungfrau de la Slovénie. Une image idyllique vue et revue, qui a déjà fait plus d’une fois le buzz sur les réseaux sociaux. Et bien sûr, comme tous les sites touristiques à succès, elle a, selon moi, un peu perdu de son charme.

Une demi-journée suffit pour visiter Bled. Le temps nécessaire pour accéder au point de vue le plus instragrammable, et pour traverser le lac à bord d’une barque, avec 50 autres touristes chinois prêts à dégainer l’objectif. Vu la taille de l’île, nous ne sommes pas restés longtemps. Klemen a tout de même insisté pour que nous sonnions les cloches de la chapelle, après un voeu de circonstance.

En réalité, l’attrait principal de Bled réside dans le château qui surplombe le lac. Là-haut, le soleil resplendit dans l’eau turquoise et le restaurant propose une cuisine de qualité.

Mes adresses coup de coeur à Bled et environs:

Sunrose 7 Boutique HotelUn charmant établissement historique qui a récemment réouvert ses portes. Situé au bord d’une rivière, cet hôtel se trouve dans un village tranquille à quelques minutes de Bled. L’accueil est chaleureux et le concept vraiment sympa: “adults only & digital detox hideway”.
Très jolie trouvaille !
Resje RestaurantUne cuisine qui réinterprète les traditions slovènes de manière subtile et une carte des vins parfaitement adaptée aux délicieuses créations de la maison. A tester.
Bled Castle RestaurantLe restaurant du château de Bled propose une expérience culinaire formidable avec vue sur l’île et l’eau turquoise. Nous avons adoré le cadre, et surtout la terrasse.

La Slovénie, de surprise en surprise

Dernière étape du séjour. Klemen a prévu de nous faire découvrir quelques endroits “secrets” qui n’étaient pas prévus au programme. Et les surprises avaient déjà commencé le jour d’avant lorsqu’en passant par le col de Vršic, nous nous sommes arrêtés pour contempler une chapelle particulière.

Chapelle Russe

Cachée dans une petite clairière, cette chapelle orthodoxe fut construite par des prisonniers russes en 1916. Ces derniers avaient perdu, quelques mois auparavant, plusieurs compatriotes dans une avalanche, alors qu’ils bâtissaient une route stratégique. Une bien triste histoire pour une si jolie construction en bois, qui vaut tout de même largement le détour. Mais toujours avec respect, car la Chapelle Russe est un lieu de commémoration.

Gorges de Vintgar

La région de Bled recèle bien des trésors, comme les Gorges de Vintgar, dont le site permet aux visiteurs de se promener durant 4km en empruntant des plateformes en bois. La rivière a creusé la roche et forme un chemin au rythme de l’eau. Une balade très agréable.

Cascade de Kozjak

Un peu plus loin, Klemen nous promet un site fantastique ! Et nous ne serons pas déçues. Nous empruntons un chemin balisé, puis suivons la rivière jusqu’à la passerelle en bois qui se glisse de l’autre côté de la roche. Rien ne laisse présager un site extraordinaire, et pourtant. La cascade de Kozjak est réellement impressionnante, et sa chute l’entraîne à l’intérieur d’une caverne aux allures d’amphithéâtre. Wow !

Pont Napoléon

Nous nous arrêterons un long moment au Pont Napoléon pour photographier les couleurs spectaculaires de la Soca. Valentine avait, à cette occasion, prévu d’immortaliser le paysage avec son drône. Le malheureux n’a pas survécu à une chute fatale et repose donc en Slovénie, sans doute emporté par les courants d’eau turquoise et disparu à jamais. RIP.

Lac Zelenci

Pour clôturer le spectacle, et clore notre voyage, Klemen nous réserve une dernière petite surprise. Au sortir d’un joli bosquet, nous découvrons un joyau de la nature. Situé au milieu d’une réserve naturelle, entouré des Alpes Julienne, le Lac Zelenci resplendit comme une émeraude. Je me perds dans son vert clair. Son bleu m’hypnotise. Le soleil fait briller les joncs et les herbes jaunis par l’automne. Et comme un chef d’orchestre, la brise légère fait scintiller ce spectacle. Une apothéose. Une ode à la nature. Applaudissements.


Mes adresses coup de coeur dans la Vallée de la Soca et environs

Nebesa Chalets4 chalets de haut-standing stratégiquement positionnés au sommet d’une montagne. Le matin, les nuages disparaissent pour laisser place à une vue magique. Une retraite paisible dans un environnement calme et pittoresque. Les propriétaires sont adorables.
Hisa PolonkaBonne cuisine traditionnelle et bières maison. Une adresse très réputée dans la région.

Remerciements

Un grand merci à l’office du tourisme de Slovénie pour l’excellente organisation de ce séjour. Une pensée spéciale pour Klemen, notre guide, qui a partagé avec nous sa passion pour la Slovénie durant une semaine. N’hésitez pas à le contacter et à faire appel à ses services lors de votre voyage, il sera enchanté de vous faire découvrir la beauté de son pays ! Il propose plusieurs tours d’une journée ou 100% personnalisés à travers son agence Luna Agency.

WORK WITH ME

With her blog, Morgane wishes to make discover new horizons to a curious and open-minded audience from Switzerland mainly.