SIHH 2018 – Nouveautés et tendances pour elle

L’édition 2018 du SIHH s’est achevée sur un franc succès. Résolument tourné vers le digital, le salon de la haute horlogerie a choisi de se moderniser en proposant cette année différentes formules, tel que le « SIHH Live » qui proposait des conférences et des rencontres dans un auditorium semblable à un plateau TV, et retransmis notamment sur l’app SIHH2018, une autre nouveauté, qui servait également d’agenda pour mes rendez-vous presse. Les réseaux sociaux et le fameux hashtag #SIHH2018 furent largement sollicités durant toute la durée du salon, prouvant que le digital est un média de communication toujours plus important. 

Mais le SIHH c’est avant tout le rendez-vous incontournables des acteurs de la haute horlogerie, et une opportunité, pour nous rédacteurs, de découvrir en avant-première les produits des nouvelles collections ainsi que les multiples innovations qui, pour la plupart, ont nécessité plusieurs mois, voire plusieurs années de développement. Des aboutissements qui rendent hommage au savoir-faire de tout un pays et qui repoussent chaque année les limites de cet art si particulier. 

Consciente que l’horlogerie s’adresse avant-tout à un public masculin, j’ai souhaité partager avec vous mes créations féminines préférées. Car oui, il existe également de très belles pièces qui allient élégance, raffinement et technicité pour nous les filles ! Voici ma sélection: 


PANERAI LUMINOR DUE 3

Panerai nous avait habitué aux pièces imposantes, qui conviennent, il faut le dire, difficilement aux poignets féminins. Cette année, la maison nous surprend en dévoilant ce modèle de la Luminor Due en taille 38mm. Une mécanique automatique au cadran ivoire luminescent (l’effet pailleté est irrésistible), agrémentée d’un bracelet bleu layette. Ma pièce coup de coeur de ce salon.

Plus d’infos: Panerai Luminor Due 38 mm

PIAGET EXTREMELY LADY

Délicatement féminine, la montre-bijou Extremely Lady de Piaget est d’un ravissement pur. La boîte ovale rappelle les tendances des années 60 tandis que le bracelet en or façon martelé est l’exemple parfait du savoir-faire de la maison en la matière. On craque par ailleurs pour la campagne fraîche & glowy de la marque pour cette saison, qui met en scène le mannequin Doutzen Kroes au milieu de couleurs estivales. 

Plus d’infos: Piaget Extremely Lady

A. LANGE & SÖHNE – LITTLE LANGE 1

Fidèle à sa sobriété et classe légendaire, la marque allemande propose en ce début d’année trois nouvelles versions pour compléter sa collection Little Lange 1. Des pièces soignées au cadran guilloché avec toutes les fonctions propres à la haute horlogerie: un mouvement automatique, un indicateur de réserve de marche, une phase de lune et une grande date avec chiffres sautants. 

Plus d’infos: A. Lange & Söhne

PARMIGIANI KALPARISMA NOVA GALAXY 

On se noie presque à l’intérieur de son cadran tant la profondeur de son aventurine est remarquable. Un bleu nuit, parsemé d’éclats cuivrés, orné d’une lunette sertie de diamants (totalisant plus de 2.2 carats), Kalparisma Nova Galaxy est une pièce qui ne passe pas inaperçue. Sa forme « tonneau » lui confère un look résolument vintage et son mouvement automatique prouve qu’elle est non seulement raffinée mais également compliquée. 

Plus d’infos: Parmigiani

IWC COLLECTION DES 150 ANS

Pour fêter les 150 ans de sa manufacture, célébrés en grande pompe lors du gala annuel de la marque (avec la présence de nombreuses célébrités telles que Bradley Cooper, James Marsden, Cate Blanchett, Adriana Lima, etc.), IWC Schaffhausen a révélé 27 pièces en édition limitée provenant des différentes collections. Ma préférée: le modèle Da Vinci automatic phase de lune et son magnifique cadran laqué (qui fait penser à de l’email) doté de discrètes aiguilles bleues. Le mariage or rose et cuir noir lui confère un charme délicieusement nostalgique. 

Plus d’infos: IWC Schaffhausen 

CARTIER LIBRE

Cartier libre c’est une collection de 5 modèles métamorphosés, qui rendent hommage à la classique « Baignoire », dessinée en 1906. Des gardes-temps artistiques, aussi excentriques que les oeuvres de Dali, qui flirtent avec la haute-joaillerie. Interdite, étoilée, infinie, débordante ou même écrasée (crash radieuse), chaque pièce interpelle de par sa créativité. Une originalité qui fait du bien ! J’ai adoré découvrir également la superbe montre Panthère, qui fait le buzz depuis cet été. Une pièce ultra-féminine dont le bracelet enrobe le poignet à la perfection. 

Plus d’infos: Cartier

Un grand merci à Florence Jacquinot, qui a joué son rôle de « grande soeur » à la perfection durant le SIHH en partageant sa passion pour l’horlogerie avec moi, et qui figure sur l’image principale de cet article :) 

IWC, ou la passion de l’aviation

Fin de l’année passée, j’ai eu le plaisir de participer à un évènement unique: L’inauguration du premier bar de la marque schaffhousoise IWC à Genève. Et la célébration a été à la hauteur du prestige de la Maison. Privatisation de l’étage supermarché du centre commercial Globus, stands de tapas à différentes thématiques, ambiance dansante jusqu’au bout de la nuit, sans oublier la découverte de la star de la soirée: Le bar Les Aviateurs. Retour sur une soirée riche en émotions. 


Passionnée par l’univers de l’aviation et par ses mécanismes depuis plus de 80 ans, IWC a décidé de rendre hommage à sa fameuse collection de Montres d’Aviateurs à travers un espace lounge, en face de sa boutique de la Rue du Rhône, qui a récemment réouverte. Reprenant les codes de ses garde-temps épurés et design, le bar Les Aviateurs présente une décoration soignée et invite les convives à se laisser transporter dans l’époque passionnante des pionniers de l’aviation, à travers de nombreuses photos et cartes d’origine. Rien n’est laissé au hasard, et l’on se croirait presque de retour dans les années 1920-30, tant l’esprit gentlemen’s club a été respecté. Les canapés en cuir, aussi confortables qu’élégants, se fondent à merveille dans le décor vintage et on ne rêve que de déguster l’un des cocktails inspirés des modèles de la collection de la marque, tels que le « R.J. Mitchell », du nom du concepteur du Supermarine Spitfire, ou le « Rose », inspiré bien évidemment de la célèbre rose du « Petit Prince » d’Antoine de Saint-Exupéry. 

Rien de mieux qu’une soirée d’inauguration inoubliable pour rendre l’expérience du premier bar IWC extraordinaire. Et ça, la marque l’a très bien compris. Les personnes présentes ce soir-là furent premièrement invitées à s’acclimater à l’univers de la boutique, pour ensuite être conviées à descendre au sous-sol de Globus ! Et surprise ! Tout l’étage alimentaire du centre commercial était privatisé ! Le boucher, le poissonnier et les produits laitiers furent mis de côté pour laisser place à de mini stands de tapas, élaborées avec des produits de qualité. L’ambiance festive a été assurée par le groupe de musique suisse « Klischée », qui était en parfaite harmonie avec le thème de la soirée, façon « années folles ». 

Retrouvez l’univers passionnant du monde de l’aviation à travers les collections IWC en cliquant ici: https://www.iwc.com/fr/home.html


BONUS

Attention attention, voici en exclu quelques photos du shooting réalisé avec IWC dans l’une des suites du Beau-Rivage de Genève. L’idée était surtout de marier la « masculinité » et la mécanique des pièces choisies avec l’élégance des tenues et du lieu. Le résultat me plaît énormément et la touche temporale apporte, selon moi, une note de caractère à une attitude ! 

Une journée avec IWC et Mercedes Benz

Cela tient du rêve, ou presque: Une invitation reçue un peu à l’improviste, deux marques prestigieuses, une journée au thème vintage – 60’s, un château sur les hauteurs de Zurich. Le décor est planté.

En voici l’histoire: 

IWC et moi-même, c’est une histoire d’amour platonique, devenue réalité. J’ai toujours été très attirée par les modèles de montres classiques, sans grandes fioritures, si ce n’est un mouvement, un vrai ! Et un chronographe pour la beauté de l’instrument. Alors évidemment on pense tout de suite à une montre masculine… dont j’avais choisie l’effigie: Une Portugaise automatique, au boîtier à la hauteur de mes ambitions. 

Mais voici qu’un mercredi pluvieux du mois de juin, m’a fait changé d’avis. Réunis dans le très prestigieux Dolder Grand hôtel, notre petite équipe de influencers/bloggers/models (peu importe le titre, pourvu qu’ils soient connectés!) avons eu le chance de découvrir l’univers IWC. Le thème de la journée s’accordait bien évidemment avec la fameuse course de voitures « vintage » qui avait lieu le lendemain, dont IWC est le partenaire, j’ai nommé PASSIONE CARACCIOLA. A cette occasion, IWC a lancé deux éditions spéciales à sa famille « Ingenieur », que vous pouvez admirer ci-dessous: 

Pour coller au thème de cette journée, j’avais choisi un look très 60’s: Une robe en tweed, des talons sanglés et une coiffure bombée, relevée par un serre-tête noire (je ne vous explique pas la galère pour la coiffure – comment faisaient nos grands-mères?). Bon, au final j’avais plutôt l’impression de m’être réincarnée dans le corps de la « délicieuse » Blair Waldorf, mais le résultat était plutôt satisfaisant. 

Nous voilà donc parti pour un petit tour dans la ville de Zurich à bord d’une vieille Mercedes décapotable – ne cherchez pas la ceinture de sécurité, elle n’existe pas, et la radio ne capte plus les ondes depuis longtemps – et là ! Croyez-moi, c’est un VRAI retour dans le passé ! On se sent libre, comme au temps des trentes glorieuses, quand tout était permis (ou presque) ! Et heureux, on voyant les passants s’extasier devant la beauté de ces engins.

Pour agrémenter la balade, j’avais choisi d’orner mon poignet d’une Portofino Automatic 37  – mon coup de coeur parmi les autres beautés – une montre classique mais raffinée et résolument vintage. 

Les mercredis se terminent toujours trop vite, comme lorsqu’on était enfants, et le coeur un peu lourd, j’ai dit aurevoir à ces beaux objets, que l’on m’avait prêtés pour un instant – un instant magique tinté de sourires et d’éclats de rire, un retour à la simplicité, sans prétention, dans ce monde de « smart-watches » dénuées d’âme et de sentiments. 

xxx

La marque étant fortement impliquée dans le développent durable, je vous invite à aller faire un tour sur leur site internet pour en savoir plus: http://www.iwc.com/en/sustainability-at-iwc/