CABINET DE CURIOSITÉS

Morgane Schaller is a Digital Entrepreneur & Blogger from Switzerland. After her studies in International Management and a few years of working experience in the watchmaking industry as a marketing expert, she decided to dedicate herself to her blog, a “Cabinet of Curiosities” that gathers different topics such as travels, culture, art and other epicurean curiosities.

La Réunion: 10 activités incontournables pour un premier voyage

  /  
30 mars 2020

Située dans l’océan indien, à 679km au sud est de Madagascar, l’île de La Réunion jouit d’un environnement exceptionnel. Façonnée par une nature audacieuse et volcanique, elle fut découverte en 1545 par un navigateur portugais. Les adjectifs ne manquent pas pour décrire ce département français d’outre-mer: sauvage, exotique, paradisiaque.

Vous l’aurez compris, La Réunion est une île atypique où les différentes cultures se mélangent pour créer un métissage affirmé. La nature est luxuriante, les plages dorées sont propices au farniente, et de nombreuses autres activités “hors des sentiers battus” sont possibles. Voilà une excellente occasion de découvrir le sauvage de l’île intense différemment, sans pour autant passer à côté des incontournables.


Les cases créoles de St-Denis – première étape à La Réunion

Elles bordent élégamment la rue de Paris, l’artère principale de St-Denis. Découvrir les cases créoles est une raison suffisante de prévoir une escale dans la capitale. Premier arrêt: La Maison Carrère. Une belle demeure du 19ème siècle transformée en musée. La visite retrace l’histoire de la famille Carrère, qui s’établit dans cette maison en 1905. La structure fut rénovée comme celle d’origine et des meubles d’époque sont disposés dans les différentes pièces. Un vrai voyage dans le passé !

La Maison Carrère abrite également l’office du tourisme. Et ça tombe bien, car ce dernier propose une visite guidée sur le thème des cases créoles. Nous déciderons cependant de découvrir les villas de manière indépendante, tout en suivant le plan que l’office nous recommande.

L’architecture coloniale est ravissante ! Chaque devanture est décorée de jolis lambrequins, des bordures en zinc découpées de motifs traditionnels. Certaines cases créoles sont si bien conservées qu’on adorerait pousser le portail pour en voir un peu plus…


Balade à cheval dans la savane réunionnaise

La région de St-Gilles regorge d’activités intéressantes. Mais celle que j’ai préférée est sans nul doute la balade à cheval dans la magnifique “pampa” réunionnaise. A cette occasion, nous sommes accueillies par Manou, un cow-boy des temps modernes au parcours hors du commun. Prof de ski en Suisse, éleveur de chevaux en Colombie, que de péripéties! Il y a quelques années, il atterrit à La Réunion et importe ses premiers chevaux. Manou est très fier de son ranch et propose durant toute l’année des promenades dans les magnifiques prairies de Cap La Houssaye.

Il fait encore chaud lorsque nous passons les pieds dans l’étrier. C’est le meilleur moment de la journée pour ne pas suffoquer… Nous empruntons des chemins sauvages et apercevons au loin le bleu de l’océan qui s’agite un peu. Le soleil se couche lentement sur le Cap. La lumière est douce. C’est une soirée pleine de tendresse. Après 4h de promenade (et le fessier en compote) nous repartons en direction du ranch.

La soirée se termine à la lueur des bougies. Quelques notes de musique country résonnent dans la cabane en bois où sont suspendues selles de cheveux, étriers, cordes et chapeaux de cow-boy. Nous rions, nous buvons et puis il est temps retourner à St-Gilles pour y passer le nuit. Dur dur le retour à la réalité. Nous nous sentons bien chez Manou. Nous en reparlerons encore souvent de cette magnifique après-midi…

Plus d’informations: Shai Ena


Hell-Bourg, le charme créole de La Réunion

Hell-Bourg est un village pittoresque qui se développa au milieu du 19ème siècle grâce au tourisme thermal. C’est pourquoi ce petit village devint rapidement le lieu de villégiature incontournable de la bourgeoise réunionnaise. En effet, ces derniers aimaient quitter la chaleur du littoral pour se ressourcer dans la fraîcheur des Hauts de l’île. Plusieurs cases créoles élégantes témoignent de la réputation du village à cette époque.

Nous commençons la découverte de Hell-Bourg en visitant le Musée des Musiques et Instruments de l’Océan Indien. La Maison Morange, qui abrite ce musée, est un espace qui propose une collection de plus de 150 instruments provenant des différentes régions de l’océan indien. Nous découvrons des pièces originales et extrêmement rares d’Afrique, d’Inde, de Chine et de Madagascar. La scénographie de l’exposition est parfaitement réussie et nous donne envie de parcourir toutes les salles.

Maison Folio

Prochain arrêt: La Maison Folio. Une visite immanquable si l’on est de passage à Hell-Bourg. Nous arrivons dans un jardin où poussent fougères arborescentes, orchidées et une multitude de plantes médicinales et aromatiques. La villa fut construite vers 1860 et servait probablement de résidence au médecin chef de l’ancien hôpital militaire. En 1969, Raphaël Folio tombe amoureux de cette maison et la restaure avec goût, tout en respectant la construction d’origine. De nos jours, la villa appartient toujours à la famille Folio.

S’abriter du soleil dans les pavillons à lambrequins, écouter le cliquetis de l’eau des fontaines en pierre, sentir le parfum des fleurs qui émanent de ce jardin tropical… Visiter la Maison Folio c’est jouir d’un condensé de toutes les merveilles de La Réunion.

Plus d’informations: Maison Folio

Bon plan à Hell-Bourg:

Pour une visite insolite, passez par la cimetière du village. Les tombes sont joliment fleuries et c’est notamment grâce à ce dernier que Hell-Bourg s’est vu discerner le label de plus beau village de France.


Cap Jaune – Le Cap Secret de La Réunion

Nous cherchions une activité “hors des sentiers battus” lors de notre séjour dans le sud de l’île et le Cap Jaune a attisé notre curiosité. Mais attention, ce Cap n’est pas particulièrement facile d’accès! Il faut dès lors se munir de bonnes chaussures pour accéder au site.

Nous avons un peu de peine à trouver l’emplacement exact, car la route est mal indiquée. Finalement, c’est ce qui fait le charme de cet endroit. Ici, le touriste lambda n’existe pas. Au mieux, vous croiserez quelques locaux audacieux à la recherche d’un peu d’adrénaline.

La descente jusqu’au pied de la falaise est la plus ardue. Heureusement, un minuscule sentier nous guide du sommet au bord de l’eau. Arrivées en bas, nous contemplons cette oeuvre de la nature. La paroi ocre resplendit au soleil. Les couleurs s’adaptent à la lumière. Le Cap Jaune est une vraie trouvaille, le secret le mieux gardé du sud sauvage.

Bon plan:

Pour un séjour luxe et détente dans le Sud Sauvage, retrouvez mon article: Mon séjour au Palm Hotel et Spa.


Randonnée dans le cirque de Mafate

La randonnée est l’activité idéale pour découvrir l’intérieur des terres réunionnaises. Celle du cirque de Mafate est facile à réaliser et vous permet d’avoir un bel aperçu de la nature riche et variée de ce site. Nous partirons du parking du Col des Boeufs, pour ensuite pénétrer à l’intérieur du cirque via un sentier en escaliers. L’attrait principal de cette randonnée est la plaine des Tamarins, une magnifique prairie peuplée d’arbres géants, endémiques de La Réunion et reconnaissables grâce à leurs larges branches tordues.

Le sentier continue jusqu’à La Nouvelle, un village au coeur du cirque. Nous nous y arrêterons le temps d’une pause repas. C’est aussi l’occasion d’en apprendre un peu plus au sujet de ces villages qui dépendent exclusivement des navettes hélicoptères quotidiennes pour l’approvisionnement car aucune route n’y accède.

Effectivement, comme de nombreux villages de l’île, La Nouvelle fut formée par des esclaves qui s’échappèrent des plantations à l’époque du marronage. Ces derniers s’établissaient alors sur les Hauts de La Réunion où personne ne vivait, dans le but de rester cachés.

Le trajet du retour reprend le même chemin, mais la nature du cirque est si surprenante qu’il est difficile de trouver le temps long. Au total: 15 kilomètres où tous les sens seront mis à contribution.


St-Pierre et son village de pêcheurs

Le quartier de Terre-Sainte se trouve un peu en-dehors de St-Pierre. Nous rejoindrons cette partie de la ville en fin de journée, à l’heure des couleurs tendres et du ciel pastel. Au village de pêcheurs, le temps semble s’être arrêté et tout le monde profite des dernières heures du jour pour boire un verre le long de la plage. Les enfants jouent au domino sous les banians, ces arbres aux longues racines suspendues. Le matin, le spectacle est différent puisque les pêcheurs reviennent de leur sortie matinale pour vendre aux passants la récolte du jour. Ce quartier est pittoresque et l’authenticité y règne.

Terre-Sainte est à l’image de La Réunion: métissée et rayonnante. Nous trouvons un point de vue agréable pour admirer le soleil se coucher sur le phare et siroter un rhum arrangé en regardant l’horizon se détacher, s’obscurcir. C’est aussi ça le voyage, profiter des instants magiques, le temps de quelques minutes.


La Forêt de Bélouve – toute la magie de La Réunion

La majeure partie du territoire réunionnais est recouverte d’une végétation dense. Son taux d’endémisme, c’est-à-dire la flore typique et unique de l’île, est très élevé. Sa diversité est telle qu’il est essentiel de la préserver et de la protéger. Un exemple de cette singularité: la Forêt de Bélouve, une forêt primaire située dans les Hauts de l’est de l’île (Salazie).

Des passerelles en bois tracent le chemin à travers cette végétation luxuriante. Autour de nous, la forêt est dense et elle semble sortie d’un conte de fées, ou d’un roman de Tolkien. Cette promenade est un condensé exceptionnel de toute la magie de l’île, et la bonne nouvelle, c’est que ce sentier est accessible à tous.


Le Maïdo au lever du soleil

Admirer le lever du soleil au Maïdo est une expérience inoubliable ! Situé à 2190m, le Piton Maïdo offre une vue exceptionnelle sur le cirque de Mafate. Le panorama est impressionnant. C’est peut-être l’activité, avec le tour en hélicoptère, qui nous fait prendre conscience au mieux de toute la dimension de l’île.

Au sommet, nous apercevons les plages couleur miel et le lagon de la côte ouest. La vue est bien dégagée et nous observons les petits villages isolés, et inaccessibles en voiture du centre de Mafate. A notre droite, les ramparts vertigineux qui façonnent cette enclave.

Pour les plus aventureux, le Maïdo est le point de départ d’une longue randonnée qui longe les ramparts volcaniques jusqu’au Grand Benard. Avec ses 2898m d’altitude, ce sommet est le troisième plus haut de l’île.

Bon plan randonnée:

A la Réunion il faut se lever tôt, voire très tôt, si l’on veut jouir d’un temps dégagé. En effet, la brume à tendance à recouvrir les sommets en fin de matinée et une épaisse couche de brouillard cache les paysages. En définitive, ne soyez jamais trop optimistes et pensez à programmer votre réveil !


Le village de Cilaos

Arriver à Cilaos, ça se mérite ! La route qui mène à ce village situé à 1721m est l’une des plus sinueuses de La Réunion. Elle est même surnommée “la route aux 400 virages”. Nauséeux, s’abstenir ! Mais avant de crier au désespoir, il faut imaginer qu’à l’époque, Cilaos était une station thermale réputée et que le trajet entier se faisait en chaise à porteurs. Le coût du trajet était calculé en fonction du poids de la personne transportée et durait toute la journée. Finalement, la voiture nous conviendra très bien !

Cilaos est un charmant village qui réserve un accueil chaleureux aux courageux ayant survécu aux nombreux virages de sa route. Outre ses sources thermales, Cilaos est également renommée pour sa broderie.

En effet, cet art fut importé dans le village au 20ème siècle et nous visiterons le musée qui lui est dédiée. Une occasion d’échanger quelques mots avec les brodeuses du village, des femmes passionnées par cette technique qui nécessite une discipline incroyable et de longues heures de travail.

Enfin, un détour par le marché du village nous permettra d’améliorer nos connaissances en créoles. C’est LA visite insolite à ne pas rater ! Les réunionnais ont beaucoup d’humour lorsqu’il est question de “marketing” et même si le message est parfois difficile à déchiffrer, il ne manquera pas de vous faire rire !


S’envoyer en l’air en hélicoptère

J’ai fait mon baptême d’hélicoptère lors de mon premier séjour à La Réunion. Bien que relativement coûteuse, cette activité un est incontournable. C’est le meilleur moyen de découvrir toutes les merveilles de l’île intense, même les plus inaccessibles.

Pas d’appréhension lorsque l’hélicoptère s’envole. Le protocole de sécurité est très bien respecté et le pilote se veut toujours rassurant. Nous nous envolons. La sensation est magique. J’ai l’impression d’être dans une bulle, portée par le vent.

De là-haut, l’océan est un dégradé de bleu aux notes turquoises. Nous nous dirigeons vers le centre de l’île, la partie la plus emblématique de La Réunion. Nous traversons le cirque de Mafate. Le ciel est un peu couvert, mais la visibilité reste parfaite. Je contemple ce paradis tropical qui défile sous mes pieds. Puis, nous arrivons dans le cirque de Salazie, où les paysages impressionnent d’autant plus. Nous essuyons quelques gouttes de pluie avant d’amorcer la dernière étape: Le Trou de Fer.

Comme son nom l’indique, le Trou de Fer est un gouffre de près de 300 mètres de profondeur. “Nous plongeons dès à présent dans le monde d’Avatar”, nous prévient le pilote. Boum ! Chute libre de quelques mètres. Nous sommes au coeur de la montagne, entourés par les parois vertes et vertigineuses du cirque. L’hélicoptère se faufile à travers ce monde sauvage. L’adrénaline des passagers atteint son paroxysme. J’en ai les larmes aux yeux, tant l’expérience est surréaliste.

L’apogée de cet impressionnant spectacle, c’est bien sûr la chute d’eau de 225m de dénivelé. La plus grande de France ! Mais toute bonne chose a une fin. Nous rebroussons chemin. Il est déjà temps de rentrer. Le tour a duré 30 minutes environ, mais chaque seconde de cette expérience restera gravée à vie !

Plus d’informations: HELILAGON


Où loger à la Réunion:

Sainte-Anne Diana Dea Lodge
Plaine des CafresChambre d’hôte Côté Volcan
Saint-PierreLa Villa Delisle
Près de Saint-GillesLe Ness By D-Ocean
Hôtel Boucan Canot
Dans le sud sauvagePalm Hotel et Spa

Remerciements

Un grand merci à l’office du tourisme de l’île de La Réunion pour son accueil chaleureux ainsi qu’à tous les intervenants qui ont rendu mes deux séjours inoubliables !

WORK WITH ME

With her blog, Morgane wishes to make discover new horizons to a curious and open-minded audience from Switzerland mainly.