La première chose que l’on remarque en arrivant à Nantes se sont les cheminées. Elles nous accueillent debout, sur les toits noirs, en arborant fièrement une couleur brique qui les différencie assurément des autres villes de France. Le contraste est saisissant. Un avant-goût de merveilleux. Mais les cheminées ne sont pas uniquement là pour sublimer les maisons du centre-ville, c’est un symbole fort qui reflète son riche passé.

Capitale historique de la Bretagne (elle fait aujourd’hui partie du département de Loire-Atlantique), cette ville portuaire a su profiter de son emplacement stratégique pour faire fortune dans le commerce. Résolument tournée vers l’avenir, Nantes a réussi son pari : créer une ville verte, innovante sans toutefois renier son passé industriel.

Voici 7 raisons de visiter Nantes et ses alentours, 7 bonnes raisons de vous laisser séduire pour les curiosités artistiques & culturelles de cette ville étonnante !

chateau-des-ducs-de-bretagne-nantes
morgane-schaller-a-nantes
ciel-lune-nantes
morgane-schaller-rue-de-nantes
batiment-dans-la-ville-de-nantes
parc-dans-la-ville-de-nantes
maison-lu-nantes

Le Voyage à Nantes

Impossible de commencer cet article sans citer Le Voyage à Nantes, ce parcours culturel et touristique organisé chaque été pendant deux mois depuis 2012. Cet événement insolite permet de découvrir des créations artistiques qui réinterprèrent des lieux ou monuments emblématiques de la ville. Pour le découvrir, il suffit de suivre la ligne verte tracé au sol, le fil conducteur de l’événement.

Malgré l’aspect temporaire de la manifestation, certaines oeuvres ont rejoint le patrimoine pérenne de la ville, comme “l’éloge du pas de côté”, sur la place du Bouffay, une statue originale qui rend hommage à l’audace de la ville. Il est aujourd’hui possible de découvrir les créations permanentes en-dehors des dates de l’événement à travers un circuit adapté.

Le Voyage à Nantes permet aux visiteurs de s’interroger sur le développement urbain, mais pas seulement, c’est également une excellente opportunité de découvrir la ville autrement et de jeter un regard curieux sur certains aspects parfois “laissés de côté” lors d’une balade ordinaire.

Plus d’infos : Le Voyage à Nantes

sculpture-parc-nantes
sculpture-quartier-ile-de-nantes
sculpture-visage-quartier-ile-de-nantes
on-va-marcher-sur-la-lune-nantes
sculpture-cercles-nantes
cheminee-mur-de-nantes

Le Passage Pommeraye

Figure emblématique du style néoclassique, le Passage Pommeraye est une galerie marchande construite en 1843, située dans le centre-ville de Nantes. Vous allez très certainement l’emprunter car ce passage relie la Place du Commerce à la Place Graslin, deux étapes incontournables lors d’un séjour à Nantes.

Ce magnifique bâtiment s’organise sur trois niveaux, tous reliés par un long escalier central. Chaque étage possède deux rangées de petites échoppes, 66 au total.

J’ai beaucoup aimé découvrir cet endroit, un vrai aller-simple dans l’élégance du 19ème siècle. Les ornements, les statues, la verrière, Le Passage Pommeraye nous transporte dans un univers à part, témoin de l’essor industriel de la ville et de l’intérêt assumé des Nantais pour le lèche-vitrine.

verriere-passage-de-pommeraye
Morgane-schaller-nantes-passage-de-pommeraye

Les Machines de L’Île

Les Machines de L’Île est un lieu à la croisé des mondes : celui de Jules Vernes et de ses histoires fantastiques, et des mécaniques expérimentales de l’illustre Leonardo Da Vinci. Vous n’avez rien vu de tel auparavant ! Un rêve éveillé.

Nous nous laissons guider dans ce monde magique. Le grand éléphant s’apprête à débuter le tour du domaine sous les yeux ébahis des grands comme des petits. 12 mètres de haut, 21 mètres de long, cet animal d’acier et de bois est le symbole des Machines de L’Île et se promène régulièrement en aspergeant les visiteurs.

La galerie principale abrite le laboratoire des Machines, un lieu expérimental qui permet de découvrir d’étranges créatures: un héron de 8m, un colibri butinant une fleur, une fourmi géante… Tous ces “animaux peupleront bientôt l’arbre aux Hérons, un projet majeur encore en développement.

Le carrousel des mondes marins est la dernière étape de l’univers des Machines de L’Île; une plongée fantastique de 3 niveaux exclusivement dédiée à la mer : les fonds marins, dans les abysses et à la surface de la mer. Chaque étage met en scène des machines captivantes que les visiteurs peuvent tester librement.

Plus d’infos: Les Machines de L’Île

affiche-machine-de-l-ile-nantes
chenille-mecanique-nantes
Héron-mécanique-nantes
carrousel-monde-marin-mecanique-nantes
poisson-mécanique-nantes
elephant-mecanique-geant

Le Jardin Extraordinaire

Direction l’ancienne carrière Miséry de Chantenay. C’est sur ce site, autrefois abandonné, que fut inauguré en 2019 le Jardin Extraordinaire. Nous passerons par les quartiers du haut pour accéder au Jardin. Après un rapide arrêt sur sur la plateforme en forme de nid de cigogne accrochée à la falaise (oeuvre de l’artiste japonais Tadashi Kawamata) nous arrivons devant l’escalier géant qui relie le square Marcel-Schwob de la Butte Sainte-Anne au Jardin Extraordinaire en contre-bas.

Magnifiquement aménagé, ce parc accueillera dans quelques années l’Arbre aux Hérons, le fameux projet des Machines de L’Île. En attendant, il est déjà possible de profiter du jardin en se promenant dans sa riche végétation ou en se rafraîchissant auprès de la cascade de 25m de haut.

Plus d’infos : Le Jardin Extraordinaire

batiment-dans-jardin-extraordinaire-nantes-
affiche-jardin-extraordinaire-nantes
cascade-dans-jardin-extraordinaire-nantes

Trentemoult

Situé à quelques minutes de Nantes, cet ancien petit village de pêcheurs n’a rien perdu de son charme. Pour rejoindre Trentemoult, rien de plus simple, il suffit d’emprunter le Navibus, le bateau navette qui relie le centre aux alentours de la ville.

Une fois arrivé au port, une jolie balade colorée vous attend. Fuchsia, bleu océan, jaune canari, les maisons de Trentemoult forment ensemble un vrai arc-en-ciel. Certaines façades ont même conservé des souvenirs d’antan, comme cette maison qui arbore une vieille publicité pour Le Petit Beurre Lu, un gâteau sec inventé en 1886 à… Nantes !

Plus d’informations : Trentemoult

maison-coloree-trentemoult-nantes
graffiti-porte-bleue-trentemoult
fenetre-maison-bleue-fleurs-trentemoult-nantes
maison-bleue-trentemoult-nantes

Clisson

Si vous restez plusieurs jours dans la région, n’hésitez pas à planifier une petite escapade à Clisson. Cette jolie ville située à 20 minutes en train de Nantes vous séduira à coup sûr !

Et oui, dès notre arrivée au centre-ville, l’atmosphère change radicalement. Nous voilà transporté au beau milieu de la campagne Toscane. Le décor de tuiles et de briques, les tours carrées, les pins parasol & les cyprès… tous les éléments sont réunis pour recréer une ambiance singulière, propre à l’Italie.

Nous traversons le pont en pierre qui offre une vue bucolique sur le château et les saules pleureurs, puis nous remontons le village en direction du Domaine de la Garenne Lemot. Cette magnifique villa de style néoclassique est entourée d’un grand parc de 13 hectares qui domine la ville. En s’y aventurant, on y ressent tout de suite l’inspiration des jardins paysagers du 18ème siècle, et les statues, temples et autres colonnes viennent embellir cette agréable promenade.

En retournant du côté de la cité médiévale, nous ne pouvons nous empêcher d’immortaliser l’affiche géante qui orne le château. Qui pourrait imaginer que c’est à Clisson qu’à lieu chaque année le plus grand festival de métal et de Hard Rock d’Europe ? Décidément, cette ville est vraiment surprenante !

Plus d’informations : Office du Tourisme du Vignoble de Nantes

maison-dans-ville-de-clisson
ruelle-ville-clisson
vue-eglise-ville-clisson
village-domaine-clisson
7 raisons de visiter Nantes et ses alentours 2

La Maison Radieuse de Le Corbusier

Il faut jeter un regard neutre et curieux pour vraiment apprécier les beautés de la Cité Radieuse ! À première vue, ce grand bâtiment en béton ressemble à un quelconque HLM de banlieue… Et pourtant, cette construction est l’un des nombreux chef-d’œuvres du célèbre architecte suisse.

La Cité Radieuse de Rezé est la deuxième unité d’habitation de Le Corbusier, la première (et la plus connue) étant située à Marseille. Construit en 1955, ce bâtiment est une révolution – pour l’époque bien sûr. L’idée était de réunir sous un même toit tous les éléments que l’on pouvait trouver dans une petite ville : un bureau de poste, une école maternelle (encore en fonction aujourd’hui), des commerces, etc. Un vrai village vertical entouré d’un parc oxygéné et propice aux balades ou à l’exercice.

300 appartements sont répartis sur les 17 étages de l’édifice. Des duplex traversants qui laissent passer la lumière aussi bien le matin que le soir. L’appartement témoin du dernier étage permet de mieux comprendre la dimension de cette fameuse “machine à vivre”.

Plus d’informations : La Maison Radieuse – visite guidée organisée le mercredi à 16 et le samedi à 11h – réservation obligatoire.

maison-radieuse-le-corbusier
office-poste-maison-radieuse-reze
fenetre-maison-radieuse-reze
porte-maternelle-le-corbusier-maison-radieuse-reze
escalier-appartement-maison-radieuse-reze
salon-lampe-canape-maison-radieuse-le-corbusier
bureau-chaise-maison-radieuse-reze
beton-verdure-maison-radieuse-le-corbusier-reze

Mes bonnes adresses à Nantes

Restaurants :Le Petit Boucot – cuisine créative dans un local arty
La Cantine du Voyage – grand espace convivial avec un menu unique
La Cigale – un classique à la déco art nouveau à ne pas rater
Le Cambronne – un bistro chic avec une ambiance super cosy
Hôtel : Oceania Hôtel de France – établissement très bien situé, prix convenables
table-dans-le-restaurant-petit-boucot
repas-dans-restaurant-le-petit-boucot-nantes
entree-oceania-hote-de-france-a-nantes
devanture-la-cantine-du-voyage-nantes

Ce reportage a été réalisé en collaboration avec l’Office du Tourisme de Nantes. Un grand merci à toute l’équipe pour l’organisation de ce séjour ! Retrouvez tous mes articles voyage dans la section : Voyager.

WORK WITH ME

TAGS: